• 8 août 2012
es fr

Vernissage des peintures de nos petites artistes en herbe

Le regard © Bety et Rosa

Mercredi 1er août eut lieu le ver­nis­sage de nos peti­tes artis­tes... Toutes heu­reu­ses et émues, les filles que nous visi­tons au foyer de la Miséricorde à Buenos Aires, ont remis leurs tableaux aux artis­tes qui ont col­la­boré au gala de Points Coeur cette année.
Durant un mois, elles ont réa­lisé avec leur pro­fes­seur d’arts plas­ti­ques, Graciela T., des tableaux ins­pi­rés par le texte du Père Thierry : « L’art, maître de com­pas­sion ».

Le ver­nis­sage fut très émouvant. Les filles ont chanté deux chan­sons qu’elles ont com­po­sées elles-mêmes sur la néces­sité des artis­tes dans notre monde et sur l’amitié, tout en mon­trant un dia­po­rama de photos de cet ate­lier de pein­ture en classe. Les pein­tres pro­fes­sio­nels furent très tou­chés de cet hom­mage.
N’y-a-t-il pas plus grande joie pour un artiste que de voir cette graine de l’art pour laquelle ils dédient leur vie, semée dans les futu­res géné­ra­tions, graine de la gra­tuité du don et de la beauté !

Pour nous, ce fut très gra­ti­fiant d’être témoins de cette joie de nos peti­tes artis­tes qui se décou­vri­rent capa­ble de beau. Malgré leur peti­tesse et leurs souf­fran­ces, elles croient en la vie, en l’amitié, dans le don et que tout cela est beau et bon. Une fois de plus, les enfants et les artis­tes sont nos maî­tres dans la com­pas­sion !

"Pour rete­nir ces moments de com­mu­nion, pour rete­nir la beauté d’une ren­contre, tout ce que nous avons à faire est d’accueillir la réa­lité avec un coeur ouvert avec la sim­pli­cité d’un enfant capa­ble de reconnaî­tre la beauté de chacun." P. Thie­rry

Sr Maylis

Graciela T., la professeur d'arts plastique Chansons et discours
Revenir au début