• 22 avril 2013
fr

Ukraine : "A présent j’apprends combien “rien” signifie “Rien”… "

Pan Nikolaï, Ukraine 2013

De sr Albane, en visite au Point Coeur d’Ukraine :

J’ai ren­contré pour la pre­mière fois Pan Nikolaï à la sortie de la messe domi­ni­cale où il fai­sait la manche. En semaine, son lieu habi­tuel est l’église armé­nienne du centre ville, nous l’y retrou­vons régu­liè­re­ment au gré de nos allers et venues. Le jeudi soir les filles du Point-­‐ Coeur se ren­dent à une dis­tri­bu­tion de repas pour les per­son­nes de la rue. N’y voyant jamais Pan Nikolaï, nous lui avons pro­posé de l’y accom­pa­gner. Nous étions en février, il avait neigé toute la jour­née et la nuit s’annon­çait par­ti­cu­liè­re­ment froide. Fidèle au poste, nous avons retrouvé notre ami devant l’église armé­nienne d’où il nous a sui­vies tant bien que mal, malgré le ver­glas et sa jambe bandée. Inquiètes de savoir s’il n’avait pas trop froid après une jour­née passée sous la neige, il nous a montré avec un grand sou­rire son gros man­teau de four­rure remer­ciant Dieu d’être si bien équipé  ! Puis voyant le man­teau plus léger de Maritchka, il a com­mencé à débou­ton­ner le sien pour le lui donner. Tout entier tourné vers nous, notre ami n’a même pas pris le temps de penser à lui, à la nuit qui l’atten­dait dans la sta­tion de train et à toutes les pro­chai­nes jour­nées sous la neige…

«  Moi je n’ai rien à moi,
Avais-­‐je dit un jour avec orgueil.
A pré­sent j’apprends com­bien “rien” signi­fie “Rien”…

Théo Angelopoulos

J’apprends… Pan Nikolaï m’apprend  ! Il m’apprend com­ment vivre des béa­ti­tu­des  : «  Heureux les pau­vres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux  !  » (Mt 5, 3)


Revenir au début