• 13 novembre 2009
en es fr

Témoignage de Sr Sophie après six ans au Pérou

Sr Sophie

Sr Sophie a quitté le Pérou le 31 octo­bre pour une nou­velle mis­sion dans le Var, en France. Au moment de partir, elle ren­dait grâce à Dieu pour ces six ans au Pérou.

"Quelles mer­veilles le Seigneur fit pour nous : nous étions en grande fête ! " (Psaume 125)

Je rends grâce à Dieu pour ces pres­que six années pen­dant les­quel­les Il m’a donné de par­ta­ger la vie du peuple péru­vien. Ce fut une grâce pour moi de connai­tre ce peuple si simple et humble de cœur. Ce sont ces per­son­nes bien concrè­tes qui mar­quent notre chemin. Dans les ren­contres et les ami­tiés don­nées, c’est une vie qui s’est trans­mise : une vie de foi, une vie d’amour et d’espé­rance. J´ai pu véri­fier que le cœur de l’homme est tou­jours le même avec ses atten­tes et ses désirs, où que nous soyons, et que le déno­mi­na­teur commun de tous les hommes est le désir d’aimer et d’être aimé. Ce fut une belle expé­rience de pou­voir être comme un réveil du cœur à ses exi­gen­ces les plus pro­fon­des. Par exem­ple, dans la pré­pa­ra­tion au bap­tême, mon prin­ci­pal tra­vail consis­tait à ouvrir la cons­cience de nos amis à la Présence de Dieu, à élever leur regard vers le ciel et vers la maison du Père, à allu­mer dans leur cœur le désir de « quel­que chose de plus », d’un amour plus grand, d’une vie plus belle dans l’amitié avec Dieu et la com­mu­nion fra­ter­nelle. Dieu est grand ! Puisse-t-il conti­nuer à faire gran­dir cette semence dans le cœur de chacun de nos amis pour qu’ils puis­sent vivre plei­ne­ment de la dignité des enfants de Dieu.

"Le chré­tien désire ardem­ment que toute la famille humaine puisse appe­ler Dieu ’Notre Père !’" (Benoît XVI, Caritas in Veritate)
¡Dios los ben­diga !

Sr Sophie

Revenir au début