• 13 novembre 2008
en es fr

Témoignage de Sr Laetitia

Sr Laetitia

Je m’appelle sœur Laetitia Benetti. Je suis née en Argentine, dans une famille de cinq enfants. J’ai eu la chance de gran­dir dans une belle famille, où les valeurs chré­tien­nes étaient véri­ta­ble­ment vécues. J’ai sou­vent vu mes parents aider l’une ou l’autre per­sonne dans le besoin, aller visi­ter les mala­des ou donner des coups de mains aux voi­sins. Notre maison était tou­jours ouverte.

Lorsque j’avais une quin­zaine d’années, un groupe de jeunes est né dans ma paroisse sous le patro­nage de Saint Dominique Savio. Nous avions des temps de for­ma­tion, de prière, des camps pen­dant l’été et une vraie pas­sion com­mune : le chant. C’est au sein de ce groupe que j’ai grandi dans la foi et que des vraies ami­tiés m’ont étés don­nées de vivre. Après le bac­ca­lau­réat, j’ai étudié pour deve­nir ins­ti­tu­trice. Le contact avec les enfants, l’émerveillement devant leur capa­cité d’appren­dre, la décou­verte du milieu du tra­vail, m’ont beau­coup apporté. Tout en tra­vaillant à l’école, j’ai décidé de conti­nuer mes études uni­ver­si­tai­res en Sciences de l’Education. A l’uni­ver­sité j’ai décou­vert un milieu intel­lec­tuel qui évacuait Dieu de sa réflexion et de son regard sur la réa­lité. C’est là que le désir d’une vie consa­crée est né. Il me sem­blait qu’il fal­lait annon­cer le Christ par­tout, non seu­le­ment par la parole mais par une vie simple où la vie de prière, d’apos­to­lat, de com­mu­nauté soit liée à une for­ma­tion solide et à la ren­contre du plus pauvre.

Je connais­sais déjà Points-Cœur car plu­sieurs de mes amis avaient fait cette expé­rience. Le cha­risme vécu dans cette famille spi­ri­tuelle fut une réponse au désir de mon cœur. C’est ainsi que j’ai quitté mon pays pour rejoin­dre le pre­mier groupe des Servantes de la Présence de Dieu.

Après une année de pos­tu­lat, je suis partie dans un monas­tère de trap­pis­ti­nes pour ma pre­mière année de novi­ciat. Cette année contem­pla­tive reste inou­blia­ble pour moi, ce fut une année où les fon­de­ments de ma vie consa­crée ont été posés. J’ai décou­vert la beauté du silence et une cha­rité vécue dans une pro­fon­deur inouïe.

JPEG - 33 ko
Sr Laetitia avec une enfant au El Salvador

Ensuite, j’ai été envoyée au El Salvador pour la fon­da­tion de notre prieuré dans le beau petit vil­lage de San Pedro Perulapan. La vie simple au milieu des gens du vil­lage, le tra­vail dans la paroisse voi­sine, l’accom­pa­gne­ment des amis des enfants (volon­tai­res de Points-Cœur) dans leur mis­sion m’ont beau­coup plu.

En 2006 j’ai été envoyée à Genève pour par­faire ma for­ma­tion en phi­lo­so­phie et théo­lo­gie et pour vivre au Point-Cœur Maurice-Zundel. Cette expé­rience m’a replon­gée en quel­que sorte dans ce qui a été le point de départ de ma voca­tion : l’annonce du Christ dans un monde sans Dieu ! Nous vivons en com­mu­nauté dans un appar­te­ment, nous tra­vaillons, nous accueillons nos amis… une vie des plus ordi­nai­res ! Et au cœur de cet appar­te­ment se trouve notre petit ora­toire, où nous ado­rons le Christ et lui deman­dons un regard neuf sur chaque per­sonne, sur notre propre vie.

Sr Laetitia

Revenir au début