• 9 octobre 2010
fr

Spectacle - UNITÉ - dans le Var

Ballet « Unité », Renee et Lakshmi

Le 22 sep­tem­bre 2010, Points-Cœur pré­sen­tait dans le Var le spec­ta­cle « Unité », un ballet réu­nis­sant la tra­di­tion indienne et la danse contem­po­raine. Sr Françoise-Thérèse nous raconte :

Régulièrement, nous pro­po­sons des dîners ou des cock­tails pour par­ta­ger, avec ceux qui le veu­lent, notre décou­verte de per­son­nes, pein­tres, musi­ciens, auteurs… qui nous ensei­gnent par leur vie et leur œuvre un nou­veau regard sur l’homme et sur la réa­lité en géné­ral ; ainsi une cen­taine de per­son­nes sont venues contem­pler les cho­ré­gra­phies de deux dan­seu­ses pro­fes­sion­nel­les : Renée Kurz qui tra­vaille et ensei­gne la danse contem­po­raine à New York et qui est actuel­le­ment volon­taire Points-Cœur en Inde ; Lakshmi Bories, jeune franco-indienne qui fait de la danse tra­di­tion­nelle et sacrée indienne.

Les dif­fé­ren­tes par­ties du ballet que nos deux amies avaient beau­coup tra­vaillé étaient une hymne à l’amitié, la ren­contre de l’autre, les joies et les souf­fran­ces de la vie… Récemment Renée témoi­gnait ainsi : "Pourquoi je danse ? Parce que cela cor­res­pond à la vérité de ce que je suis. C’est aussi en har­mo­nie avec l’esprit de Points-Cœur : la valeur de la per­sonne humaine, sa dignité, la recher­che de la vérité et de la beauté..."

Une des cho­ré­gra­phies de Renée fut notam­ment ins­pi­rée de ses décou­ver­tes faites lors de sa mis­sion en Inde auprès des plus pau­vres : La décou­verte de la soif de son cœur et de celle de ses amis indiens ; la soif d’une Présence aimante qui comble et qui pro­vo­que à donner cet Amour. Rien de clin­quant, ni d’abso­lu­ment spec­ta­cu­laire sur scène ; très pré­sente et à la fois humble dans chacun de ses gestes, elle nous don­nait part, par sa danse, à la pro­fon­deur de ses décou­ver­tes et de son expé­rience. Elle l’expri­mait après un spec­ta­cle en Inde : "l’artiste a pour rôle d’ouvrir le cœur des gens : il ouvre leur cœur au Mystère. Un jour quelqu’un m’a dit après ma pres­ta­tion : « C’était comme si je vous voyais parler avec Dieu ». La mis­sion est donnée en même temps que le don." Il nous suffit de vou­loir entrer dans la danse !

Sr Françoise-Thérèse

Renee Lakshmi
Revenir au début