• 1er juillet 2015
fr

Retour sur la soirée-concert « Ballade dans le temps », à Paris

De Sr Alexandra :

Voyager du Stabat Mater de Vivaldi à Göttingen avec Barbara, de El condor passa au jazz amé­ri­cain, en pas­sant par une chan­son anglaise… C’est la mer­veilleuse « bal­lade » dans le temps que nous ont par­tagé Eléonore Diane Dupret et Jean-Noël Coucy, lors de notre soirée-concert orga­ni­sée le 21 mai à Paris.

Une balade placée sous le signe de la pas­sion et de l’amitié. Amitié entre la chan­teuse et son gui­ta­riste, unis par une même pas­sion pour la musi­que qui se reflé­tait dans leur duo. Amitié de longue date d’Eléonore, aussi bien avec Barbara qu’avec Billie Holiday ou Vivaldi. Elle peut ainsi leur prêter sa voix de contralto, afin de nous faire voya­ger de l’un à l’autre et mettre en lumière les influen­ces entre chaque style (entre le baro­que et le Jazz par exem­ple). Amitié également avec Points-Cœur puis­que tout a com­mencé il y a plu­sieurs années, par une ren­contre d’Eléonore avec Sœur Josette dans une librai­rie ! Cette ren­contre dans le sud de la France se pour­suit main­te­nant à Paris, où étudie Eléonore, après avoir vécu deux riches années au Point-Cœur de Villejuif.

La balade a conti­nué après le concert, pen­dant le cock­tail : une balade d’amitié ! C’était très beau de voir réunis tant d’hori­zons dif­fé­rents : parents des Sœurs et artis­tes, amis d’enfance ou d’uni­ver­sité et amis fidè­les des Sœurs, anciens et nou­veaux volon­tai­res. Une autre remar­qua­ble sym­pho­nie s’est tenue en cou­lis­ses, pour assu­rer la belle har­mo­nie de la soirée : merci à toutes ces bonnes volon­tés qui ont pré­paré toasts et ver­ri­nes, décoré et fleuri, accueilli et servi le buffet… « Ma plus belle his­toire d’amour, c’est vous » comme le chan­tait Eléonore dans sa der­nière reprise de Barbara : oui, cette soirée fut une « belle his­toire d’amour » !


Revenir au début