• 2 novembre 2012
fr

Premier week-end de formation Suisse pour les jeunes intéressés par une mission Points-Cœur

13 octobre 2012, Valais (Suisse)

Dans les dif­fé­rents pays où nous vivons, nous sommes sou­vent sol­li­ci­tées pour aider à la for­ma­tion donnée aux volon­tai­res qui déci­dent de partir en mis­sion avec Points-Cœur.
Les 13 et 14 octo­bre der­nier, j’ai eu l’immense joie de faire partie de l’équipe for­ma­trice. N’ayant jusqu’à lors qu’une ou deux voca­tions par an en Suisse, nos jeunes par­taient se former en France. Cette année, suite à la demande de 7 jeunes, nous avons décidé de les accueillir chez un ami prêtre en Valais qui a ouvert avec géné­ro­sité les portes de sa cure pour nous, notre appar­te­ment de Genève étant trop petit pour un tel groupe !

« La fidé­lité de Dieu s’étend d’âge en âge ». Dieu a appelé déjà de nom­breu­ses per­son­nes à Le suivre et conti­nue d’appe­ler aujourd’hui d’une façon étonnante. Ceci me rem­plit d’espé­rance pour l’avenir de notre Eglise ! Tous les moyens sont bons et le Seigneur nous sur­prend par sa créa­ti­vité. Aucune his­toire ne se res­sem­ble. L’une des jeunes filles a senti cet appel à partir lors d’une dif­fu­sion faite dans son école, elle avait 15 ans. C’était à l’époque avec Sr. Laetitia qui est main­te­nant depuis 3 ans en mis­sion au Brésil. L’ayant revu à un fes­ti­val de jeunes cet été, elle s’est rap­pelé de cette ren­contre faite avec Points-Cœur il y a quel­ques années et son désir a été ravivé. Elle est donc venue véri­fier cet appel. Un autre jeune homme, suisse alle­mand, est venu suite à un pros­pec­tus expli­quant notre mis­sion que sa maman lui a donné. Cette der­nière avait pris ceci dans une Eglise lors d’un pèle­ri­nage en Allemagne voi­sine ! Il ne faut pas oublier aussi la prière pleine de foi de notre petite com­mu­nauté pour cette inten­tion et qui a été exau­cée au delà de nos atten­tes car l’une d’entre nous avait demandé de nous envoyer 6 jeunes !

Les che­mins du Seigneur sont impé­né­tra­bles. Il nous revient de semer sans comp­ter, de témoi­gner de ce qui nous fait vivre et le Seigneur s’occupe du reste. Souvent, nous pen­sons que nos actes ne por­tent pas de fruits mais le Seigneur sait et veille au grain… Comme le dit Ste Bernadette : « Je ne suis pas char­gée de vous faire croire, mais de vous le trans­met­tre »

Merci de prier pour ces jeunes, pour qu’ils aient de le cou­rage de dire "oui" et d’aller jusqu’au bout de leur désir de partir et de servir.

Sr. Marie-Madeleine

Revenir au début