• 5 mai 2011
es fr

Points-Cœur dans les universités de Lima

Sr Gabriel, Daniel et Benjamin, volontaires Points-Cœur au Pérou, à l’université « católica pondificia de Perú »

Depuis deux ans, Sr Albane avait com­mencé à faire connaî­tre Points-Cœur dans le milieu uni­ver­si­taire. Je prends la relève avec Cynthia, membre de la Frat’ Max et secré­taire de Points-Cœur au Pérou. Nous arpen­tons les ins­ti­tuts, uni­ver­si­tés et autres prépas limé­nien­nes afin de nous « infil­trer » dans ce milieu si étonnant et pas­sion­nant pour pro­po­ser à ces jeunes une expé­rience qui a changé le cours de nos pro­pres vies.

« S’infil­trer » est bien le mot, car l’accès n’est pas si facile ! Il nous faut passer par plu­sieurs contrô­les avant de pou­voir ren­contrer la per­sonne sus­cep­ti­ble de nous accueillir : des gar­diens à l’aumô­nier, en pas­sant par les secré­tai­res et le rec­teur, le cir­cuit incontour­na­ble est sou­vent lent et formel. Nous avons ainsi eu des réac­tions d’indif­fé­rence qui fri­saient la froi­deur, des pro­mes­ses qui jusqu’ici en res­tent à leur état ini­tial et enfin des sou­ri­res qui nous ouvraient des portes… C’est ainsi que nous avons pu entrer à "La uni­ver­si­dad cató­lica pon­di­fi­cia de Peru", une des plus gran­des et pres­ti­gieu­ses du pays. Avec ses 10 000 étudiants et un campus grand, beau et accueillant (avec même quel­ques biches en liberté), c’est l’endroit rêvé pour faire décou­vrir Points-Cœur à tous ces jeunes.

Depuis l’an der­nier, la pas­to­rale de l’uni­ver­sité a été confiée à une nou­velle com­mu­nauté péru­vienne, "Pro icle­sia sancta". L’aumô­ne­rie a ainsi reçu un nou­veau souf­fle et pro­pose aux étudiants messe et confes­sions quo­ti­dien­nes, ren­contres et apos­to­lats régu­liers. Dés notre pre­mière ren­contre, le Père Lenin s’est montré extrê­me­ment bien­veillant et inté­ressé par notre mou­ve­ment. Il nous a pré­senté à toute l’équipe de la pas­to­rale et aux étudiants les plus enga­gés. Ils nous ont ainsi pro­posé d’invi­ter les étudiants à une ren­contre au cours de laquelle ils pour­ront décou­vrir Points-Cœur et pour­quoi pas se lais­ser saisir par cet appel urgent à la com­pas­sion envers les plus petits.

C’est pour eux que nous nous lan­çons dans toutes ces démar­ches : qui les conso­lera quand Aldo, Ingrid et Hugo ren­tre­ront de leur mis­sion en Equateur, en Argentine et au Brésil ? Qui pren­dra leur suite auprès des enfants et des plus pau­vres de leurs quar­tiers ?

Sr Gabriel

Revenir au début