• 16 juillet 2012
es fr

Pérou : Les au-revoir de sr Eleonore

sr Eleonore et Sr Marie-Emmanuelle avec les amis de Retamal - juin 2012

Nous venons de vivre le départ de sr Eléonore qui après plus de 13 ans de pré­sence au Pérou, s’envole vers d’autres cieux pour une nou­velle mis­sion.

Occasion de nom­breu­ses et belles ren­contres où il nous est donné par­fois d’entra­per­ce­voir quel­que chose du fruit de l’amitié, de la fécondité d’une rela­tion. En ce sens la « des­pe­dida », période des au revoir où l’on tâche de visi­ter chacun, a quel­que chose d’un pèle­ri­nage vers autant de sanc­tuai­res où le Mystère nous est donné à contem­pler chaque fois de manière unique.

Les nom­breux amis de Pueblo Libre, où la com­mu­nauté a vécu les 9 pre­miè­res années de sa mis­sion au Pérou, ceux des deux quar­tiers où sont les Points-cœur, Barrios Altos et la Ensenada, les habi­tants de Guayabo et Picapiedra qui sont nos deux vil­la­ges, sans comp­ter quan­tité d’anciens Amis des Enfants, ont cette belle sim­pli­cité de cœur de savoir pleu­rer et rendre grâce à la fois, être triste et accueillir dans la confiance et la paix ces départs récur­rents : « Por algo será », tout cela a un sens !

Oui, cela a un sens infini de dépen­ser sa vie en pure gra­tuité, de s’atta­cher si pro­fon­dé­ment à un peuple comme s’il était l’unique et puis d’être envoyée dans un autre lieu, élargir notre cœur à d’autres visa­ges, d’autre cultu­res, accueillir de nou­vel­les souf­fran­ces et de nou­vel­les joies ; qui en vérité rejoi­gnent pro­fon­dé­ment les nôtres ; et qui sont fina­le­ment l’expres­sion d’une unique souf­france, d’une unique joie : la souf­france d’être sans le Christ, la joie d’être avec le Christ ; qui don­nent tout son sens à notre mis­sion : être, là où nous sommes envoyées, des ser­van­tes de Sa Présence.

Tout cela au beau milieu des événements de la vie qui conti­nue !

Sr Marie

Revenir au début