• 17 juillet 2012
es fr

« Ne vous faites pas de trésor sur la terre..."

Prise d’habit de Sr Aldana, Flassans (France), 22 juin 2012

Cette expres­sion du Christ [1] nous rap­pelle que notre vie est une per­pé­tuelle recher­che d’un trésor qui ne passe pas, qui n’est pas sur la terre, d’un trésor où notre cœur est appelé à se fixer, à se repo­ser. Il existe, à enten­dre le Christ, beau­coup de tré­sors sus­cep­ti­bles d’être dévo­rés par la rouille, beau­coup de cof­fres-forts percés par les voleurs. Il existe aussi un trésor qui est sûr, qui demeure, que per­sonne ne peut cor­rom­pre et qui nous est promis.

Beaucoup de choses se suc­cè­de­ront dans ton exis­tence : tra­vaux, mis­sions en tout genre, ren­contres, sépa­ra­tions par­fois, nou­veaux com­men­ce­ments, ser­vi­ces, hum­bles ser­vi­ces de toutes sortes. Mais la seule chose qui main­tien­dra ta vie dans un dyna­misme plus fort que toute fati­gue, que tout ennui – qui peut, comme la rouille dont parle l’Evangile, gâter même les plus belles expé­rien­ces –, c’est la quête de ce trésor, trésor qui ne cesse de nous atti­rer à lui, qui main­tient en nous cette ten­sion. C’est bien à ce trésor-là que tu es pro­mise.

P Guillaume Trillard, homé­lie lors de la prise d’habit de sr Aldana


Notes

[1] « Ne vous faites pas de trésor sur la terre, là où les mites et la rouille dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler ». Mt 6, 19

Revenir au début