• 21 avril 2015
es fr

Mission a Villa Rumipal

« Pili » et « Lucho », Villa Rumipal, avril 2015

De Sr Françoise-Thérèse en mis­sion en Argentine :

Cette semaine sainte 2015 a été pour moi très par­ti­cu­lière. Elle l’a été bien sûr par le Mystère de la mort et de la résur­rec­tion du Christ que nous célé­brons chaque année et qui prend un accent tou­jours plus nou­veau car tou­jours plus pro­fond mais elle l’a été aussi parce que c’était la pre­mière fois qu’il m’était donné de le vivre en Argentine, dans la ville de Rumipal de la pro­vince de Cordoba (690 km de Buenos Aires) et la pre­mière fois avec un groupe de 33 jeunes de la Rénovation cha­ris­ma­ti­que de la paroisse de la Sainte Trinité de Cordoba. Après une ins­tal­la­tion noc­turne et effi­cace dans la petite école pri­maire le 1er avril au soir, les jour­nées se sont dérou­lées par des temps de mis­sion 2 par 2 allant de porte à porte dans la ville, des temps de ser­vi­ces et quel­ques ensei­gne­ments et par des temps de pré­pa­ra­tion et ani­ma­tion des célé­bra­tions. Chaque jour­née était ryth­mée par la prière com­mu­nau­taire dans une salle de classe méta­mor­pho­sée en un ora­toire. Le groupe était mené avec énergie et beau­coup d’amour par Pilar et Luciano, un jeune couple très dyna­mi­que qui orga­nise depuis 4 ans ces mis­sions de semaine Sainte. Ces jeunes se sont lais­sés guider en toute sim­pli­cité et confiance par l’exem­ple et le zèle apos­to­li­que de « Pili » et « Lucho ». Je dois dire que c’est la cou­leur de l’amour et du don de soi qui ont, pour moi, donné tout son relief à cette pre­mière semaine sainte en Argentine, comme le décrit si bien un des jeunes sur sa page face­book : "Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis."


Revenir au début