• 4 octobre 2012
es fr

Le sourire de Marie

Pietá © Paul Crochat, photo Marylouise McGraw

C’est pour cela que nous sommes ici ce matin. Pour ne pas oublier que dans ce tor­­rent de larmes, le sou­­rire de Marie est notre réconfort. Il écrase tous les déses­­poirs, il nous met en garde contre tous les che­­mins sans issue, il nous empê­­che de perdre du temps à des futi­­li­­tés. C’est que ce Fils qu’elle tient dans ses bras n’est pas mort, Il est désor­­mais res­­sus­­cité. Et tous ceux qui accep­­te­­ront d’être pris dans Ses bras alors qu’on les des­­cend de la croix ne mour­­ront pas sans suivre le Fils dans la Résurrection. [1]

Père Thierry de Roucy


Revenir au début