• 5 juin 2011
fr

Le retour A-Dieu de Nicole

Croix de la célébration du Vendredi Saint, Genève.

Le 10 mai der­nier, Sr Marie-Madeleine et le Point-Cœur de Genève ont accom­pa­gné leur amie Nicole jusqu’au seuil de sa nou­velle demeure, le cœur à la fois serré et plein de reconnais­sance.

L’amitié avec Nicole a com­mencé il y a quel­ques années avec Sr. Pascale, Sr. Laetitia et Séverine. Femme brillante au carac­tère bien trempé, ancienne fonc­tion­naire de l’ONU, Nicole vivait avec son époux avec lequel elle s’était mariée vers la qua­ran­taine et n’avait pas d’enfants. Elle avait aussi des pro­blè­mes de santé et quel­ques pro­blè­mes psy­cho­lo­gi­ques.

Depuis mon arri­vée au Point-Cœur de Genève, nous avions sou­vent avec elle des conver­sa­tions télé­pho­ni­ques. A chaque fois que je lui disais au revoir, elle racontait une autre his­toire, repous­sant ainsi le moment de rac­cro­cher. Je ne connais­sais Nicole qu’à tra­vers ces conver­sa­tions télé­pho­ni­ques mais j’avais soif de plus dans cette rela­tion. J’avais besoin de com­pren­dre sa vie, de voir son visage. Anne et moi avons donc décidé un jour de lui rendre visite et depuis tout a changé. Ce n’était plus quelqu’un qui télé­pho­nait pen­dant des heures à la maison, mais c’était quelqu’un qui était entré dans ma vie. J’ai com­mencé à la sentir plus pré­sente dans ma prière, elle a com­mencé à habi­ter mon cœur. C’était devenu mon AMIE.

J’ai eu la grâce de la revoir peu de jours avant Pâques pour lui appor­ter la com­mu­nion. Elle se pré­pa­rait avec grand soin à cette ren­contre. Je l’ai trou­vée en paix ce jour là. Peu de jour avant de mourir, elle nous a appe­lées pour nous dire ses der­niè­res volon­tés et nous redire com­bien l’amitié avec Points-Cœur était impor­tante pour elle et l’aidait à sup­por­ter sa soli­tude. Nicole a rejoint le Père le jour de mes vœux per­pé­tuels : coïn­ci­dence ou jour spé­cial pour cha­cune de nous deux qui scelle notre amitié pour l’Eternité.

Sr Marie-Madeleine

Revenir au début