• 29 janvier 2013
en fr

Brésil : Les petites joies d’Aparecida

Sr Josette et Aparecida, Brésil

De sr Josette, en mis­sion dans la Fazenda do Natal :

Je vous ai sou­vent parlé de la joie d’Aparecida et de ma grande chance de pou­voir habi­ter auprès d’elle, de se mettre à son école. C’est un maître pour moi dans la joie : ce qui fait ses peti­tes ale­grias dans le quo­ti­dien est très simple : je vois son sou­rire appa­rai­tre faci­le­ment en enton­nant une belle chan­son qu’elle aime, ou bien devant le goûter ou un bon déjeu­ner , en pre­nant la voi­ture pour aller à l’école, ou bien en se balan­çant dans le hamac …elle est heu­reuse des peti­tes choses toutes sim­ples de tous les jours… dans les acti­vi­tés que nous fai­sons quo­ti­dien­ne­ment où nous, nous avons la ten­ta­tion de s’habi­tuer, pour elle, cela reste une source de joie ! Parmi celle qui me touche le plus, c’est cette joie gra­tuite quand j’ouvre la porte de sa cham­bre pour la réveiller les matins où elle va à l’école, et qu’elle est déjà réveillée dans son lit, me fai­sant un grand sou­rire, parce qu’elle est sim­ple­ment heu­reuse, heu­reuse de com­men­cer une nou­velle jour­née, de vivre tout sim­ple­ment ! Et je vous assure que cette joie là c’est la plus conta­gieuse de toutes !!! Je vous laisse la voir vous-même sur cette vidéo :

"Aparecida, jeune fille autiste, a été accueillie à la Fazenda do Natal (vil­lage Points-Cœur au Brésil) en 2002 à l’âge de 6 ans. Ayant été aban­don­née, elle a trouvé à la Fazenda une famille qui lui permet de gran­dir et de s’ouvrir petit à petit. Elle va dans une école spé­cia­li­sée depuis 2007. Grâce à l’atten­tion de ceux qui s’occu­pent d’elle, elle s’est mise pro­gres­si­ve­ment à parler et même à chan­ter. Dans cette vidéo, Aparecida chante l’Ave Maria de Schubert, le Kyrie d’Urmas Sisask, l’Alleluia de Noël d’André Gouzes et « Asa Branca » de Luiz Gonzaga, une chan­son typi­que de la fête de Saint Jean."
(Blog : Terre de Compassion).


Revenir au début