• 3 juillet 2015
fr

Laudato Si : De la nature à la « nature humaine »

Japon

Si « tout est lié », alors la notion de nature ne se limite pas au monde qui s’étale sous nos yeux, elle nous englobe, non seu­le­ment en tant que nous sommes une espèce parmi les autres, mais aussi dans ce qui nous carac­té­rise en propre : l’émerveillement, la connais­sance, la liberté, l’amour. Le Pape rap­pelle à ce sujet les paro­les de son pré­dé­ces­seur, qui affir­mait qu’il existe une « écologie de l’homme » (n°155) parce que « lui aussi, est donné par Dieu à lui-même et il doit donc res­pec­ter la struc­ture natu­relle et morale dont il a été doté. » (n°115)

La notion de nature débou­che sur une com­pré­hen­sion du monde comme créa­tion. « Pour la tra­di­tion judéo-chré­tienne, dire "créa­tion", c’est signi­fier plus que "nature", parce qu’il y a un rap­port avec un projet de l’amour de Dieu dans lequel chaque créa­ture a une valeur et une signi­fi­ca­tion. » (n°76)

P. Paul Anel
Lire l’arti­cle en entier dans le blog Terre de Compassion


Revenir au début