• 17 juin 2011
es fr

Karla et la prière

Karla et son fils Adolfo

Karla est une amie des Servantes au El Salvador. Il y a un an, sa grand-mère, niña Paquita est retour­née au Père la lais­sant seule à 18 ans avec son fils Adolfito. Karla a accom­pa­gné sa grand-mère pen­dant toute sa vieillesse. Nous la connais­sons depuis petite lorsqu’elle venait à la caté­chèse chez nous et l’amitié s’est appro­fon­die durant toutes ces années. Karla a grandi en étant témoin de la foi de sa grand-mère. Elle l’a vue aller à la messe malgré ses dif­fi­cultés à mar­cher, elle l’a vue prier, elle l’a vue rece­voir la com­mu­nion aux mala­des que nous lui por­tions chez elle. Karla a vu et cela a péné­tré en elle malgré son propre chemin par­fois chao­ti­que. Il y a peu, elle a désiré se confes­ser après bien des années.

Au Salvador, quand meurt quelqu’un, la tra­di­tion veut que l’on prie le cha­pe­let avec les voi­sins et les amis pen­dant les neuf ans le jour anni­ver­saire de la mort du défunt. La famille de Karla n’a cepen­dant pas voulu suivre la tra­di­tion, refu­sant de prier le cha­pe­let mais elle, a alors décidé de le prier dans l’inti­mité, dans notre cha­pelle, et nous a demandé de l’accom­pa­gner. Karla a posé ce geste par amour pour sa grand-mère. Pour nous, ce fut une grande action de grâce de voir Karla faire un tel pas, un signe d’espé­rance et de foi et un signe d’amitié et de reconnais­sance.

Sr Bénédicte

Revenir au début