• 25 avril 2013
fr

Dîner culturel Yves Bienaimé, l’Ecuyer-Jardinier

Yves Bienaimé, l’Ecuyer-Jardinier

Nous vous invi­tons à notre pro­chain dîner cultu­rel avec un homme pas­sion­nant : Yves Bienaimé, l’Ecuyer-Jardinier, le fon­da­teur du Musée vivant du cheval à Chantilly.

« Etant né avec un han­di­cap on peut malgré tout réus­sir sa vie ; ce han­di­cap peut même se révé­ler béné­fi­que quand, par com­pen­sa­tion, il oblige à déve­lop­per d’autres talents. »

Le jeudi 16 mai à 20h00
Maison Adrienne-von-Speyr
45 rue de Saint-Pétersbourg
Paris 8 – 2ème étage

Inscriptions obli­ga­toi­res (places limi­tées)
Ségolène Bellat – 06 33 76 75 99

Sauvé mora­le­ment d’un han­di­cap de pro­non­cia­tion grâce à un cheval, il vouera sa vie aux che­vaux. A 25 ans, il devient le plus jeune Ecuyer Professeur de France, dans le Club hip­pi­que de Chantilly qui est logé dans les Grandes Ecuries pour les­quel­les il a un coup de foudre. Il monte trois clubs hip­pi­ques (100 che­vaux, 700 mem­bres et une école de moni­teurs). Il décide de les vendre en 1978 pour créer un musée consa­cré au cheval  : après quatre années de négo­cia­tions avec l’Institut de France, il devient le bailleur des Grandes Ecuries de Chantilly et y crée le pre­mier Musée Vivant du Cheval en 1982. En 2000, il acquiert la Faisanderie du Grand Condé, qu’il res­taure. Il remet également en état le Parc sous le nom de Potager des Princes. Il y ouvre le Musée vivant de la basse-cour naine. Toutes ces entre­pri­ses, c’est avec sa femme Annabel qu’il les mène. Tous les deux par­ta­gent la même pas­sion pour l’his­toire, le patri­moine, l’art, le cheval, le Beau.


Revenir au début