• 4 décembre 2008
en es fr

Deux sœurs à la Fazenda…

Je me retrouve dans ma chère terre natale, depuis le mois d’octo­bre de cette année, au Brésil, à la Fazenda do Natal, qui se situe dans la Bahia, à une cen­taine de kilo­mè­tres du vil­lage où habi­tent mes parents.

Je décou­vre la vie quo­ti­dienne à la Fazenda. J´ai sou­vent eu l’occa­sion de m’y rendre en visite au cours de mes pré­cé­dents séjours en famille mais je n’avais jamais vécu dans une maison ici. Je par­tage la maison-Catherine-de-Hueck avec Dora, une jeune fille came­rou­naise, Herculano, un « ancien » de la Fazenda, Matteus et Diego, deux petits frères de 11 et 10 ans et Evandro, un ado­les­cent de 14 ans.

J’ai la joie et la dif­fi­cile tâche de donner aux deux plus petits des cours de remise à niveau à l’école de la Fazenda. Tous les matins, nous nous retrou­vons là, avec par­fois la par­ti­ci­pa­tion impré­vue d’autres enfants qui se trou­vent de pas­sage. Ces mati­nées sont tou­jours plei­nes d’événements, de joie, mais aussi de dis­pu­tes. Le nombre de mes élèves est réduit, mais ils comp­tent au moins pour dix ! Dans les bâti­ments de l’école se trou­vent aussi un dépôt de vête­ments et un ate­lier de confec­tion de bou­gies dont s’occupe Ruti, une femme accueillie à la Fazenda depuis plu­sieurs années.

Je m’immerge peu à peu dans cette grande famille, où se trou­vent cinq autres mai­sons. Depuis le mois d’août, Sœur Agnès m’a rejointe, juste à temps pour pou­voir assis­ter à l’ordi­na­tion sacer­do­tale de Philippe de la fra­ter­nité Molokaï.

Sœur Myriam

Revenir au début