• 2 septembre 2009
en es fr

De Genève à Salvador da Bahia

Sr Laetitia et Aude, Flassans 2009

Après trois ans au Point-Cœur de Genève, me voilà envoyée à la Fazenda do Natal au Brésil.
A Genève, nous ne sommes pas pro­vo­qués par la misère de bidon­vil­les, par les enfants qui cou­rent dans les ruel­les du quar­tier, par le bruit des gens dans la rue. Notre vie res­sem­ble à celle qui était la nôtre avant de partir avec Points-Cœur. Nous rede­ve­nons des gens ordi­nai­res, qui tra­vaillent, qui étudient, qui vivent dans un appar­te­ment. En cela nous nous ren­dons encore plus pro­ches de vous tous et cela nous permet de mesu­rer le défi immense de témoi­gner du Christ dans nos gran­des villes.

Mais voilà que la vie de prière, nos piè­tres efforts pour être de bons voi­sins, pour nous aimer en com­mu­nauté, pour ouvrir notre maison à tous, chan­gent notre cœur et notre regard si sou­vent tentés de s’ins­tal­ler dans le train-train quo­ti­dien ! Combien de fois je me suis sur­prise à regar­der avec ten­dresse les pas­sants de la rue, le jeune indien de l’épicerie du coin, Suzanne qui me salue sur le trot­toir !

J’ai vu aussi com­bien cette vie pou­vait épanouir les étudiantes et sta­giai­res [1] qui vivent avec nous, c’est une des plus belles expé­rien­ces de ces années en Suisse que d’avoir pu côtoyer ces jeunes si dési­reu­ses de se donner, de s’impli­quer dans le monde des droits de l’homme, de les accom­pa­gner dans les débuts de leur vie pro­fes­sion­nelle.

Sr Laetitia

Notes

[1] Le Point-Cœur de Genève accueille des étudiants désireux de partager la vie du Point-Cœur et un stagiaire qui travaille au bureau Points-Cœur

Revenir au début