• 8 mai 2014
en fr

La dernière Pâques de Kappy et Miguel

Kappy et Miguel

Katie Kustuch qui est pos­tu­lante avec les Servantes de la Présence de Dieu, a passé ces deux der­niers mois auprès de sa mère Kathleen (aussi appe­lée Kappy) qui est retour­née dans la maison du Père, jeudi saint. J’ai eu la grâce de pou­voir par­ta­ger avec la famille ce temps de veille suivi de l’enter­re­ment. Au cours de ces trois jours, les nom­breux visa­ges ren­contrés me disaient com­bien cette femme était aimée et a eu un impact sur beau­coup de vies. Plusieurs per­son­nes me racontaient, qu’elle était cons­tam­ment en train d’encou­ra­ger l’autre à aller plus loin et à donner le meilleur de lui-même. Le Christ était au centre de sa vie, il était son meilleur ami. Au-delà de la peine, nos cœurs étaient pleins d’une pro­fonde joie et d’un réel « merci » pour sa vie.

« Je me lève aujourd’hui par la force de Dieu qui me guide.
Le Christ est dans le cœur de chacun de ceux qui pen­sent à moi.
Le Christ est dans la bouche de chacun de ceux qui par­lent de moi »

Un poi­gnant chant d’entrée lors de la messe d’enter­re­ment de Kathleen.

Notre cher ami Miguel Colon a rendu son der­nier souf­fle dans les bras de sa bien-aimée Carmen, qui sans relâ­che et avec ten­dresse a pris soin de lui pen­dant ces der­niers mois. Miguel avait la sim­pli­cité d’un enfant et un cœur immense. Ces der­niè­res années, il a fidè­le­ment visité la maison de retraite avec nous, et nous a beau­coup ensei­gné par sa façon d’être avec les per­son­nes mala­des ; son désir était de leur donner de la joie et de les voir sou­rire. Lorsqu’il a été lui-même hos­pi­ta­lisé, il a été pro­fon­dé­ment touché par le cri des autres patients près de lui. Il nous disait com­bien il aurait aimé s’asseoir à côté d’eux et les conso­ler, car ils étaient tota­le­ment seuls. Il offrait conti­nuel­le­ment ses souf­fran­ces pour ceux qui souf­frent. Il nous disait sou­vent : « Je sais que Dieu est Amour mais j’aime­rais savoir ce que cela veut vrai­ment dire et j’aime­rais entrer dans cet Amour. »

Merci Kappy et Miguel pour tout ce que vous nous avez ensei­gné ! En atten­dant notre pro­chaine ren­contre, nous vous gar­dons, ainsi que ce que vous aimez dans notre prière.

Sr Régine


Revenir au début