• 20 mai 2009
en es fr

Editorial

Sr Myriam, le 20 avril, jour de ses vœux définitifs.

Beaucoup dans notre monde cher­chent Dieu. Ils se posent la ques­tion : "Mais où est-Il ? L’avez-vous ren­contré Celui pour qui mon cœur est fait ? L’avez vous vu, l’avez vous entendu, l’avez vous touché ? Où est-Il Celui dont mon cœur a tant besoin ? Où est-Il celui par qui mon intel­li­gence a besoin d’être illu­mi­née ? Où est-il celui par qui mon affec­ti­vité a besoin d’être puri­fiée ?". Sœur Myriam, ses sœurs, avec tous ceux qui ont expé­ri­menté cette pré­sence étonnante, peut dire tout sim­ple­ment : « Il est là ! ». […] Partout où la pré­sence de Dieu semble être comme voilée. Il s’agit pour Sœur Myriam, pour ses sœurs, de s’infil­trer dans ces lieux pour mani­fes­ter, pour expri­mer cette pré­sence là ou elle semble cachée. Et qui peut-elle pren­dre comme modèle pour une telle mis­sion ? Celle qui est montée sur le Golgotha avec son Fils. Là où on enten­dait crier : "Mais où es-tu Seigneur ?", de la bouche même de Celui qui est son Fils. Nos Sœurs, à la suite de la Vierge Marie, peu­vent monter sur le Golgotha, et elles le peu­vent parce que la Vierge Marie est montée avant elles sur ce lieu. Elles peu­vent, dis­crè­te­ment, avec recueille­ment, avec res­pect, entrer dans le cœur de ceux qui souf­frent pour leur dire cette nou­velle que nous pro­cla­mions il y a un ins­tant : « Tu sais, n’aies pas peur, Christ est res­sus­cité ! Tu sem­bles plongé dans la mort, dans la déses­pé­rance, mais le Christ est là ! ».

Père Thierry de Roucy
(Extrait de l’homélie pour les vœux de sœur Myriam)

Sr Myriam, le 20 avril, jour de ses vœux définitifs.
Revenir au début